Sebastien Bach Novalynx

Entretien avec Sébastien Bach, directeur général de Novalynx

Novalynx en bref : Fondé en 2012, NovaLynx est un bureau d’études spécialisé dans l’automatisation industrielle. Elle dispose d’une expertise transverse dans les domaines de la robotique, de l’informatique et de l’électronique et propose des solutions sur mesure, innovantes, intelligentes et connectées.

Sébastien Bach, directeur général de Novalynx

 

Entretien avec Sébastien Bach

 

Sébastien Bach est le directeur général de Novalynx, un bureau d’étude basé à Toulouse et spécialisé dans l’automatisation industrielle. Il s’occupe ainsi de toute la partie administrative, comptabilité, finance, supervision de l’équipe, gestion des clients et des fournisseurs … Son rôle au sein de l’entreprise est essentiellement centré sur le commerce, et notamment la relation client. 

Auparavant, il a suivi un parcours d’ingénieur en informatique et robotique à Perpignan. Il a ensuite commencé à travailler dans une startup à Toulouse, où il rencontre son associé. Ayant la volonté de créer une société, il quitte cette entreprise pour suivre une formation à Toulouse Business School et acquérir les compétences nécessaires à la gestion d’une entreprise. Tout au long de cette formation, il prépare en parallèle le démarrage de sa société, utilisant les savoirs acquis en cours. Au moment du lancement, il propose à Rémi Parlouar, l’un de ses anciens collègues, de le rejoindre dans cette aventure. Ils lanceront donc la société tous les deux. 

 

Novalynx

 

Novalynx est un bureau d’étude spécialisé dans l’automatisation industrielle. Cela signifie que tout industriel ayant la volonté d’industrialiser une tâche ou un processus (production, contrôle qualité, traçabilité, etc.) peut faire appel à Novalynx, qui a tout un panel de solutions à proposer : robotique, logiciel, conception de machines sur-mesure …

Le but est généralement d’optimiser la compétitivité des industriels. Cela peut donc passer par l’amélioration de la qualité, la réduction des accidents, l’augmentation des cadences ou bien l’extraction d’indicateurs précis pour une meilleure maîtrise de l’activité et prise de décision.  

Novalynx travaille pour tout type d’industrie : 

  • aéronautique : sous-traitants et donneurs d’ordre (Airbus, Safran …) mais aussi TPE-PME qui ont besoin d’automatisation
  • automobile
  • spatiale : fabrication de pièces satellites
  • paramédicale / médicale : fabrication de prothèses, de scanners
  • agroalimentaire : machine effectuant du contrôle qualité, du tri
  • bois : l’un de leurs clients fabrique par exemple des pièces de violons. Novalynx intervient donc sur l’automatisation du contrôle qualité puis de la production

 

Rencontre avec IRDI SORIDEC Gestion

 

Après quelques années d’existence, Novalynx a eu besoin d’effectuer une petite levée de fonds. Travaillant avec BPI France, cette dernière l’a mise en relation avec IRDI SORIDEC Gestion. 

Sébastien Bach et son associé sont donc allés présenter leur projet à la société de gestion. 

À cette époque, le projet n’a pas abouti car la société était encore trop petite. Cependant, cela s’est avéré être un contact très constructif pour eux, ayant reçu des critiques constructives qui leur ont permis de bien se développer, pendant quelques années encore. 

Au bout de la cinquième année, le besoin d’effectuer une levée de fonds s’est refait sentir. Trois options se sont présentées à eux : un investisseur privé, déjà présent au capital, qui pouvait réinvestir ;  des concurrents qui souhaitaient faire de la croissance externe et donc racheter Novalynx (cela impliquait cependant la perte de leur identité) ; ou bien IRDI SORIDEC Gestion, vers laquelle ils se sont finalement dirigés. 

La société de gestion a transmis le projet à l’un de ses fonds, MP Croissance, plus adapté vis-à-vis de la taille de l’entreprise, et c’est ainsi que la relation s’est faite. 

Selon les mots de Sébastien Bach, IRDI SORIDEC Gestion s’est avéré être « le partenaire idéal, puisqu’on pouvait se tourner vers qui on souhaitait et MP Croissance nous paraissait être la meilleure solution. C’était sécurisant par le professionnalisme apporté, puisqu’ils sont très coutumiers de toutes les procédures. On était sûr que le montage allait être bien fait. Ce sont aussi des gens qui ont de l’expérience, dont on bénéficie, puisqu’ils observent des problématiques similaires au sein de chaque entreprise qu’ils accompagnent, même si les domaines sont différents. C’est donc une sorte de partenariat, pas seulement un investisseur dormant : ils sont actifs et apportent beaucoup de conseils. C’était quelque chose qui nous tenait à coeur, d’avoir un investisseur qui ne soit pas seulement là pour l’argent, mais qu’il y ait aussi des échanges, qui nous permettent de grandir plus vite. 

Enfin, grâce à la proximité, au fait de faire des points régulièrement et d’obtenir des conseils, il existe une réelle confiance. C’est important de pouvoir parler des problèmes de l’entreprise. On n’hésite donc pas à leur faire part des succès mais aussi des choses qui ne marchent pas, sur lesquelles on va échanger et chercher des solutions. »

 

Projets de croissance

 

La levée de fonds effectuée il y a un an a permis à l’entreprise de recruter de nouvelles personnes, de faire des travaux et d’aménager leurs locaux. 

Il reste maintenant à stabiliser l’activité. L’objectif à l’origine était d’embaucher suffisamment de personnes pour éviter qu’elles aient trop de missions différentes au cours de leur journée. En effet, le fait de changer de tâche trop régulièrement entache l’efficacité. 

L’objectif est donc de mieux structurer leur fonctionnement pour avoir des process bien identifiés et être plus efficace sur les tâches, augmentant ainsi la rentabilité de l’entreprise. 

À long terme, leur souhait n’est pas de se développer exponentiellement mais d’atteindre la taille optimale qui leur permettra de garder leur clientèle. Une trop grande taille engendre en effet des frais de structure trop importants, obligeant ainsi à changer de clients et donc de type d’activité. 

Cette taille optimale pour Novalynx est de 20 à 30 personnes, pour 13 salariés actuellement. 

De plus , l’entreprise souhaite produire plus de produits propres et ne pas seulement être sur une activité de prestation et d’études, pour amener un peu plus de récurrent dans leur modèle financier.

Enfin, travailler un peu à l’échelle internationale, ce qu’ils ont commencé à faire, avec des partenariats en Israël notamment. 

 

Une citation, un conseil, une humeur ?

 

« Un conseil pour les personnes qui cherchent à faire des levées de fonds : bien se poser la question du partenaire que l’on va retenir. C’est une sorte de mariage, il ne faut voir simplement l’argent mais aussi le conseil qui va être amené, les contacts, la mentalité …

Il vaut mieux prendre le temps et retarder son projet un peu que de se jeter sur la première personne qui propose d’investir dans la société. 

Une humeur : un an après avoir intégré MP Croissance, le bilan est très positif puisque tous les employés sont ravis. Cela nous a permis d’avoir un bureau d’étude doté des bons outils, de recruter les quelques personnes qui manquaient dans l’équipe et donc de soulager les autres. Nos clients en sont aussi très contents puisqu’ils sentent que le bureau d’étude acquière de nouvelles compétences et suivra sur le long terme. »

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH